- OUVERTURE SOUMISE A L'APPROBATION
DE LA PROCHAINE CFVU
-


Objectifs

La mise en place de projets territoriaux nécessite une maitrise globale de leur environnement tant géographique que juridique, économique, financier, naturel ou numérique. Elle nécessite également pour les collectivités de comprendre et connaître les attentes de leurs partenaires publics et/ou privés dans le montage de ces projets.

L’ingénierie territoriale se définit comme « l’ensemble des moyens humains, des méthodes et des missions concourant à l’élaboration et à la conduite d’un projet territorial, ainsi qu’à la définition, au montage et à la mise en œuvre d’actions ». L’ingénierie territoriale signifie alors le souci d’assembler, de coordonner les différents niveaux d’action territoriale, de mutualiser les ressources comme les différents acteurs du territoire (publics comme privés).

Elle apparait comme une discipline d’adaptation de et à l’environnement territorial d’aujourd’hui, et aux grandes mutations rencontrées par ce dernier. La mise en place de projets territoriaux nécessite alors de la part de ceux qui les conduisent une approche pluridisciplinaire et technique. Par la mise à disposition de compétences, le partage d’expériences, le DU Ingénierie Territoriale a pour objectif d’offrir les outils permettant de renforcer la capacité d’agir et d’innover de ceux qui s’intéressent aux projets territoriaux et de ceux qui souhaitent compléter leur formation universitaire.

Les objectifs de la formation sont :
    - maîtriser les enjeux juridiques, économiques et financiers des projets territoriaux ;
    - disposer des outils techniques ;
    - anticiper les difficultés dans le montage et la mise en place des projets territoriaux.



Organisation

Les cours ont lieu environ 3 jours par mois, le vendredi à compter du mois de janvier, à Clermont-Ferrand (IADT, 53 boulevard François Mitterrand).



Règles de délivrance du diplôme

Le DU est validé avec une moyenne de 10/20 minimum.
Le diplôme est assorti des mentions suivantes, en fonction des notes obtenues pour l’ensemble de l’année :
    - Passable lorsque la moyenne est égale ou supérieure à 10/20 et inférerieure à 12/20
    - Assez bien, lorsque la moyenne est égale ou supérieure à 12/20 et inférieure à 14/20
    - Bien, lorsque la moyenne générale est égale ou supérieur à 14/20 et inférieure à 16/20
    - Très bien lorsque la moyenne est supérieure ou égale à 16/20

La compensation est possible entre les unités d'enseignement.
En cas d'échec à la première session, une seconde session est proposée aux étudiants dont la moyenne en première session est supérieure à 8/20 ou dont la défaillance en première session est justifiée. L'épreuve de seconde session est un oral transversal organisé sous la responsabilité du directeur du DU.

Possibilité de validation des compétences (délivrance d’une attestation de compétences) par unité d’enseignement sur présentation orale d’un rapport relatif aux enseignements de l’unité d’évaluation concernée.

Le redoublement est accordé par le Président de l'Université sur proposition du directeur du DU. Le tarif "seconde inscription" est accordé aux étudiants redoublants. Pour les stagiaires en formation continue, le coût horaire est rapporté au volume horaire suivi.

 

Public visé

    - En formation initiale  : Master 1 et 2 droit public ;
    - En formation continue : Agents et élus des collectivités territoriales.



Conditions d'inscription

    - Licence 3 droit / AES / Gestion ;
    - Expérience en collectivités.
Si la personne n'est pas titulaire d’un diplôme en droit, entretien d’admission avec un membre de l’équipe pédagogique pour VAP.

Les dossiers de candidature 2018/2019 devront être envoyés :
    - Par mail : du.droit@uca.fr
    - Ou par courrier à l’adresse suivante :
 
ECOLE DE DROIT - Service des diplômes universitaires
41 Boulevard François Mitterrand
CS 20054
63002 CLERMONT-FERRAND Cedex 1